Être plus heureux, même quand les temps sont durs

Être plus heureux, n’est-ce pas l’ultime quête de notre existence? Mais le bonheur qu’est-ce que c’est vraiment? Et que pouvons-nous faire pour être plus heureux, quand les temps sont durs?

Qui est prêt pour une bouffée d’optimisme et de perspective positive? Il est grand temps que je sorte ma boite à outils de psychologie positive.  Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous à propos de cette aspiration universelle : le bonheur, et comment être plus heureux.

Sans aucun doute, tout le monde doit s’adapter, d’une manière ou d’une autre, aux circonstances actuelles. Certains plus que d’autres. Mais cela vous a inévitablement amené à évaluer comment être plus heureux et à réfléchir au sens de votre vie.

Malheureusement, certains sont persuadés que leur existence n’est simplement pas vouée au bonheur. Pour d’autres, certains évènements les ont amenés à croire qu’ils sont bloqués dans le mal-être.

Ma curiosité et ma détermination d’améliorer mon propre bien-être m’ont initialement amenée à comprendre le bonheur. Et, ce que j’ai découvert par l’éducation, par mon expérience et celle de mes clients, me pousse à partager plus largement.

Avant tout, commençons par considérer les idées reçues qui peuvent nous méprendre.

Être plus heureux grâce à des aspirations?

Avant d’explorer ce qu’est le bonheur, il est important de distinguer ce que le bonheur n’est pas.

Pour la plupart des gens, la notion de bonheur évolue au cours de l’existence. Vous pensez certainement que vous serez plus heureux en poursuivant certains objectifs, petits ou grands :

  • Quand vous serez dans une relation satisfaisante
  • Quand vous aurez un enfant
  • Quand vous serez plus mince
  • Quand vous achèterez une maison
  • Quand vous aurez un certain travail
  • Quand vous aurez plus d’argent

La liste est infinie… Mais, même si chacun de ces souhaits est louable, et amènera un certain degré de satisfaction, il pourrait ne pas répondre à vos attentes par la suite.

La relation peut échouer plus tard. Les enfants grandissent et partent vivre au loin. Vous perdez le poids, mais n’arrivez pas à le maintenir. Vous achetez la maison et vous y sentez mal. Et le nouveau travail s’avère décevant…

Material things do not make us happy

Le fait est que les humains s’habituent à tout très rapidement. En fait, l’élan de joie et de plaisir initial provenant d’une nouvelle expérience ou d’un bien matériel, diminue quand cela devient familier, régulier et répétitif.  Le fait est que les plaisirs et expériences temporaires ne mènent pas au bonheur authentique durable.

L’argent ne rend pas plus heureux non plus

Mais, et l’argent? Plus d’argent ne nous apporte pas plus de bonheur? La plupart des gens sont convaincus que plus d’argent permet d’être plus heureux. Ils pensent que cela va résoudre tous leurs problèmes et que cela leur permettra de nager dans le bonheur à tout jamais.

Il va sans dire que si on s’échine à joindre les deux bouts pour payer son loyer, ses factures, se nourrir et vivre confortablement, et qu’on est dans la survie, le bonheur est sérieusement compromis. Parce que le bien-être émotionnel – un des facteurs déterminant du bonheur – est alors affecté.

Toutefois, vous serez étonné d’apprendre que le seuil de revenu pour le bien-être émotionnel est assez bas.  Dans le cadre du projet  Sharecare de Gallup aux USA en 2017, Dan Witters et Diana Liu mentionnaient dans un article que l’argent augmente bien le bonheur, mais seulement jusqu’à un certain point.  

Par exemple, aux USA, le nombre d’expériences positives ressenties chaque jour augmente en relation au revenu du foyer jusqu’à $75,000/an en moyenne.

Cela varie en fonction des régions et de leur standard de vie bien sûr.  La limite la plus haute est dans le Nord Est avec $120,000/an; alors que dans le Nord-Est Centre et le Sud-Ouest Centre, les résidents atteignent leur pic de potentiel émotionnel autour de $54,000/an.

Mais au final, une fois les besoins et les conforts de base couverts, augmenter notre satisfaction dans la vie ne dépend pas de notre revenu, ni de biens matériels ou d’expériences temporaires.  

 

Alors, qu’est-ce-que représente le bonheur authentique?

Bien sûr, nous connaissons le “ressenti” du bonheur, mais le définir est plus compliqué. Si les expériences et moyens matériels ne nous permettent pas d’être plus heureux durablement, voyons comment la science définit ce qu’est le bonheur.  

“Le vrai Bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous…”

- Dalaï Lama

La quête du Bonheur est un des sujets de réflexions de prédilection des grands philosophes depuis 2500 ans. Et son approche varie sensiblement en fonction des cultures. 

Mais, au cours des dernières vingt années, nous avons assisté à l’émergence de la Psychologie Positive et la Science du Bonheur. Approfondir le sujet a permis une meilleure compréhension de ce que le bonheur signifie pour le plus grand nombre.

Parmi les grands scientifiques du domaine, Ed Diener, Psychologue et Professeur à l’Université de l’Utah et l’Université de Virginie, a forgé l’expression “bien-être subjectif”, souvent utilisée indifféremment pour définir le bonheur.

Diener évalue le “bien-être subjectif” d’une personne en lui demandant à quel point elle se sent satisfaite de sa vie et le nombre d’émotions positives et négatives dont elle fait régulièrement l’expérience. Et pour mesurer le « bien-être subjectif”, Ed Diener et ses collègues ont développé “l’Échelle de Satisfaction de la Vie” (SWLS), une évaluation en 5 questions, courte mais efficace. (1)(2)   

Happy woman giving thumbs up to life

Ensuite, élargissant ce concept, Sonjia Lyubomirsky, Professeur de Psychologie Positive à l’Université de Californie, Riverside, définit le bonheur ainsi: “l’expérience de la joie, de la satisfaction ou du bien-être positif, en association au sentiment que notre vie est belle, utile, sensée et qu’elle en vaut la peine.”

En résumé,  le bonheur ou le bien-être subjectif renvoie à la façon dont les gens évaluent leur vie, en ce qui concerne leur satisfaction de vie globale, leurs états émotionnels, et la valeur et contribution de leur existence.

Et maintenant que nous comprenons mieux ce qu’est le bonheur authentique, penchons-nous sur ce qui détermine notre niveau de bonheur et comment être plus heureux.

La Formule du Bonheur de Sonja Lyubomirsky

Est-il donc possible d’améliorer notre bonheur durablement, même quand on a grandi dans les pires circonstances, ou quand on est fait l’expérience de grandes difficultés ?

En 2001, au tout début de la Psychologie Positive, Sonja Lyubomirsky (3) a voulu répondre à cette question. Il n’existait alors aucune étude sur la manière dont les gens essaient d’améliorer leur bonheur.

A l’époque, la plupart des psychologues ne pensaient pas qu’on puisse améliorer son bonheur de manière permanente.  La pensée générale était que:

  1. Soit vous avez hérité les gènes pour connaitre un bonheur stable tout au long de votre vie,
  2. Soit vous n’en avez pas hérité. Auquel cas, même si vous parvenez à être plus heureux provisoirement, au long terme, vous reviendrez éventuellement à votre niveau de base.

Lyubomirsky et ses collègues n’étaient pas convaincus de ces conclusions sombres et pour la majeur partie non prouvées, que le bien-être subjectif ne peut être dépassé.

En fait, ce qu’ils ont découverts par la suite, au cours de leurs recherches sur les causes du bonheurs, est une des fondations les plus importantes de la Psychologie Positive : La Formule du Bonheur.  

être plus heureux - La formule du bonheur

La Formule du Bonheur est H = S + C + V.

 

Le Bonheur (Happiness) est la somme de:

S: (Set point) Notre valeur consigne

C: (Circumstances) Nos circonstances de vie actuelles

V: (Voluntary actions), nos actions, choix et pensées quotidiennes.

Le secret pour être plus heureux

Examinons ces variables de plus près afin de voir s’il est possible d’améliorer sa satisfaction dans la vie et comment être plus heureux.

La Valeur de Consigne

Oui, il est vrai qu’une grande partie de notre satisfaction dans vie est génétique. En ce sens, nous ne sommes pas tous égaux.

La valeur de consigne du bonheur, qui est la base de départ de notre bonheur, est héritée de l’un ou de nos deux parents. 

La valeur de consigne peut représenter jusqu’à 50% de notre bonheur subjectif au cours de notre vie. Cela a été démontré par Lykken et Tellegen qui ont étudié le bonheur chez les jumeaux (4).

Circonstances

Comme la plupart des gens, vous pensez probablement que les circonstances actuelles de votre vie ont un impact considérable sur votre bonheur.

Mais, votre situation et les circonstances ne représentent en fait que 10% de la variation de votre niveau de Bonheur par rapport à une personne se trouvant dans d’autres circonstances.

Je sais que c’est sûrement difficile à croire pour vous. Mais un imposant corpus de recherches a montré que, que vous soyez pauvre ou riche, en bonne santé ou pas, marié ou célibataire, beau ou pas, de l’Occident ou de l’Asie, etc., cela n’a que très peu d’incidence sur votre niveau de bonheur.

Par exemple, Kahneman and Deaton ont démontré que le revenu peut améliorer l’évaluation de votre vie, mais cela n’améliorera pas votre bien-être émotionnel (5).

Cela explique pourquoi vous rencontrez des personnes qui semblent “avoir tout” mais sont malheureuses. Alors que d’autres, plus modestes, sont véritablement heureuses.

Ce sujet mérite un article à lui seul. Mais, si vous parvenez à accepter que le bonheur n’est pas dicté par vos circonstances, alors vous possédez la clé pour améliorer votre bien-être dans la vie. Et voici comment être plus heureux…

La clé du bonheur de 40%:  

Il reste donc un facteur très large sous notre contrôle. La recherche de Luybomirsky met en évidence que 40% de notre Bonheur dépend d’une variable que nous pouvons changer: notre comportement intentionnel quotidien.

"Le Bonheur dépend de nous-même."

- Aristote

Nous ne pouvons changer ni nos gènes, ni nos circonstances, mais nous avons le pouvoir de changer comment nous pensons et agissons chaque jour. C’est en cela que consiste notre potentiel inexploité d’être plus heureux.

En adoptant les actions et les pensées des personnes heureuses, vous pouvez vous aussi prendre votre bonheur en main et être plus heureux.

La science du bonheur a fait de gros progrès. Il existe donc de nombreuses pratiques simples que vous pouvez appliquer pour vous sentir mieux dans la vie, ou que vous en soyez aujourd’hui.

Les habitudes positives: les éléments pour construire une vie plus heureuse

Assurément, nous ne pouvons pas nous attendre à vivre dans un état de félicité permanent.  Nous devons accepter que les épreuves font partie de la vie. Elles nous permettent d’ailleurs aussi de ressentir d’autres émotions, ce qui est capital pour notre intelligence émotionnelle.

Il est aussi vrai que le bonheur peut être ressenti différemment par chacun. Cependant, nous trouvons un terrain d’entente dans les habitudes et les pratiques positives qui aident à améliorer notre satisfaction dans la vie.

Comme Lyubomirsky le souligne, nous sommes moins susceptible de nous rapprocher du bonheur si nous le “poursuivons” comme un but, que si nous travaillons à ajouter les éléments constructifs qui le favorisent.

Comme je l’ai appris par mon expérience et celle de mes clients, quand nous cherchons à adopter de nouvelles habitudes pour améliorer bonheur et bien-être, nous recherchons souvent des solutions très compliquées.

Laissez-moi vous rappeler que les personnes qui vivent le plus longtemps en bonne santé et heureux sur notre planète occupent leurs journées d’habitudes simples et de bon sens. Elles ne pèsent pas chaque aliment et ne s’astreignent pas à des thérapies alambiquées.

Non, il n’y a pas de remède magique et cela demande un entrainement régulier. Mais je peux vous assurer que travailler à votre bonheur et bien-être est l’investissement d’énergie le plus gratifiant que vous puissiez jamais faire.

Dès aujourd’hui, commencez à améliorer votre Bonheur avec “Trois Bonnes Choses”

Avant de vous quitter, je souhaite partager un exercice simple “Trois Bonnes Choses”. Cet exercice fut créé par Martin Seligman, Professeur de Psychologie à l’Université de Pennsylvanie, un de mes enseignants, et un chercheur réputé de la Psychologie Positive. 

Pourquoi choisir cet exercice pour commencer ? Parmi les nombreuses habitudes quotidiennes pour être plus heureux, celle-ci est très simple à mettre en œuvre et apporte rapidement des résultats.

Time to try this happiness exercise

Voici les instructions:

  1. Chaque jour, pendant au moins une semaine, écrivez 3 choses qui se sont bien passées ce jour-là. Des petits ou des grands évènements (ex. Mon collègue m’a félicité pour le papier au sujet de mon projet, j’ai acheté de jolies fleurs pour la maison…)
  2. Donnez un titre à chaque évènement (ex. J’ai fait une belle balade au parc au déjeuner…)
  3. Écrivez autant de détails possibles sur la manière dont l’évènement s’est déroulé. Et si d’autres personnes étaient présentes, ce qu’elles ont fait ou dit.
  4. Écrivez ce que vous avez ressenti quand c’est arrivé et maintenant.
  5. Ensuite, expliquez pourquoi vous pensez que l’évènement s’est produit et s’est bien passé.
  6. Et, si votre esprit dérive vers une pensée négative, ne la jugez pas et ramenez votre attention vers l’évènement positif que vous décrivez. Votre attention va rapidement être entrainée à se concentrer sur ce que vous faites.

Pour garantir un essai concluant et bénéfique:

  • Pratiquez cet exercice une fois par jour pendant 1 ou mieux 2 semaines. Je vous recommande de le faire à heure fixe, tel qu’avant de vous coucher.
  • Écrivez. Faire l’exercice dans votre tête n’est pas efficace. Créer une trace physique est crucial. Il a été démontré maintes fois qu’écrire et tenir un journal augmentent la prise de conscience.
  • Trouvez une personne autour de vous qui pourrait bénéficier de cet exercice. Mettez-vous d’accord pour envoyer un texto quotidien quand l’exercice est fait. Si vous êtes à l’aise avec cette personne, vous pourriez également partager vos 3 choses.

J’aime cet exercice car c’est vraiment l’évidence que même dans les circonstances les plus difficiles, vous pouvez parsemez et adopter des moments d’ancrage. Il recentre votre attention sur les “points positifs’ de votre vie pour que vous soyez plus heureux.

Et je confirme qu’il a aidé un nombre incalculable de personnes du monde entier – et moi-même – à améliorer leur satisfaction dans la vie.

Bien sûr, j’aimerai connaitre vos réactions au sujet de cet exercice. N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ou à me contacter.

À votre meilleure vie !

Vous souhaitez savoir si mes programmes de coaching répondent à vos besoins?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et Réservez la Séance que je vous offre
  1. “The Satisfaction With Life Scale Ed DIENER, Robert A. EMMONS, Randy J. LAR.SEM, and Sharon GRIFFIN, University of Illinois at Urbana-Champaign, Journal of  Personality Assessment, 1985,49, 1
  2. https://www.ifemdr.fr/echelle-de-satisfaction-de-vie/
  3. “The How of Happiness », Sonjia Lyubomirsky, 2007
  4. http://psych.colorado.edu/~carey/courses/psyc5112/Readings/psnHappiness_Lykken.pdf
  5. http://www.princeton.edu/~deaton/downloads/deaton_kahneman_high_income_improves_evaluation_August2010.pdf
  6. https://www.actionforhappiness.org/take-action/find-three-good-things-each-day

2 thoughts on “Être plus heureux, même quand les temps sont durs

  1. Un petit bonheur de te lire ce matin ma Cassis☀️☕️Il est 9h je suis en bateau en direction 🌴des îles trémiti 🇮🇹 la mer est magnifique turquoise comme tu l’aime💙💙💙

  2. Un article super intéressant et qui donne à réfléchir. Se sentir heureuse par les temps qui courent est un objectif pour lequel il faut se battre! Vous m’avez convaincu d’essayer la pratique dont j’avais entendu parlé. merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prêt(e) à vous sentir mieux dans votre peau et dans votre tête, et à régénérer votre vitalité?

Recevez vos Recettes de Petits Déjeuners Équilibrés pour être en forme le matin au travail; GRATUITES quand vous vous inscrivez pour recevoir mes articles pour améliorer votre santé physique et mentale.
logo-large
IMG_3450 sm
Breakfast 2 fruits and bread
Breakfast 1 yogurt and chia